EHPAD, VIC LE COMTE

EHPAD, VIC LE COMTE

A propos du projet

Programme : EHPAD

Maîtrise d'ouvrage : OPHIS PUY DE DÔME

Maîtrise d'œuvre : ADQUAT, architecte mandataire II Atelier FGA, architecte associé II Ingérop, BET pluridisciplinaire II Salto Ingénierie, acousticien II A3 paysage, paysagiste II Influence restauration, cuisiniste

Surface : 5 029m2

Montant : 7 200 000

Le contexte dans lequel s’inscrit la construction nouvelle de l’EHPAD de Vic-Le-Comte implique une architecture respectueuse et intégrée, qui sache dialoguer avec la ville proche, le cadre paysager et la topographie du site.

Dans un terrain légèrement en pente nord-sud, marqué par l’abondance et la verticalité des plantations, le projet s’immisce en profondeur pour conserver des proportions raisonnées.

Ainsi, une partie du bâtiment se trouve légèrement enterrée pour libérer un maximum de terrain qui sera traité sous la forme d’un grand parc paysager.

La place est donc laissée au végétal avec un projet conçu selon plusieurs grandes lignes directrices :

• Le respect du programme avec une entrée du public côté Est et une implantation du bâti depuis la limite nord,

• Le maintien de la qualité du lieu avec la préservation des arbres plantés et des murs d’enceinte,

• La valorisation des qualités paysagères intrinsèques du site en limitant au maximum l’emprise du bâti neuf,

• Une composition architecturale avec des volumes au Sud uniquement en rez-dechaussée afin de préserver les perspectives sur le Parc, la ville, le puy de Mercurol et les alignements d’arbres Sud et Nord…

• Une qualité d’hébergement liée à une qualité du service à travers un bâtiment compact dont la partie centrale est dédiée à l’accueil et aux services. De ce lieu de vie commun spacieux et entièrement ouvert sur le parc existant rayonnent les différentes unités d’hébergement,

• Des zones de vie ouvertes sur le paysage extérieur et éclairées naturellement par des patios intérieurs afin de créer un lieu de vie agréable et convivial pour les résidents et leurs familles,

• Une unité Alzheimer en rez-de-chaussée en lien visuel avec l’environnement extérieur tout en assurant la sécurité de ses patients avec patio intérieur aménagé en jardin, 

• Le maintien d’une séparation de flux entre les zones publiques en rez-de-chaussée et R+1 et de services en sous-sol pour préserver la qualité de travail du personnel et la qualité de vie des résidents,

• Une architecture en rappel des constructions du centre-bourg avec un jeu d’imbrication de toits en tuiles à plusieurs pans et l’utilisation de l’Arkose, pierre caractéristique de Vic-Le-Comte,

• Et un ensemble intégré à une composition paysagère offrant une ballade piétonne ponctuée « de folies » (volière, pagode de lecture, pont des générations, serre du nouveau monde et une pièce d’eau naturelle) depuis le parking visiteur jusqu’au Parc pour amorcer une réflexion globale de réhabilitation du site Montcervier en respectant les caractéristiques de composition du parc à l’anglaise.

• Un parcours kinesthésique extérieur en lien avec les salles de soins idoines.

• Un nouveau projet pour créer un cadre de vie à la hauteur des engagements du Maître d’ouvrage et de la commune afin d’écrire un nouveau récit pour l’histoire du lieu.